Follow by Email

vendredi 20 mars 2015

Prisca Temporal, peintre


Prisca Temporal répond au questionnaire des Réalités Nouvelles:



Pouvez-vous décrire brièvement votre travail ?
Can you briefly describe what you do ?


Je travaille la transparence, la couleur effacée mais présente. Je peins des horizons absents, des paysages abstraits qui deviennent lignes et masses colorées, ce qui m’intéresse, c’est ce qu’il reste sur la toile après mon passage.


Qu'est-ce qui vous motive pour créer ?
What drives you to make work ?


C’est un besoin très personnel, ce n’est pas vraiment une question de motivation.
Lorsque je ne crée pas j’éprouve un manque. 




Pouvez-vous nous parler de votre pratique au jour le jour ?
Can you tell us something of your day-to-day practices ?


Je travaille tous les jours de manière plus ou moins assidue.
Avant de commencer à peindre avec des pinceaux sur la toile, je la ‘prépare’..
Ce travail préparatif me permet de construire petit à petit ma toile, sa composition et ses couleurs.

Cette élaboration me prend parfois une semaine car ce qui m’intéresse c’est la couleur totalement diluée, presque effacée sur la toile, du coup j’utilise beaucoup d’eau ce qui entraîne un temps de séchage de plusieurs jours, j’attends que l’eau sèche ou j’accélère son séchage.

Depuis quand travaillez-vous de cette manière?
How long have you been working in that way ?


Depuis 8 ans, Au tout début, je travaillais des toiles sur des thèmes urbains, des horizons, des villes.
La ville s’est effacée au profit de la matière, la couleur et le travail de la transparence, en me détachant progressivement des figures.

Quels sont les artistes qui vous ont le plus influencés ?
Which artists have had the greatest affect on your work ?


C’est difficile de répondre à cette question. Non, je ne pense pas être influencée par d’autres artistes mais ça ne m’empêche pas de m’intéresser à beaucoup d’entre eux. Je suis très intéressée par ce que fait El Anatsui, avec ses bouchons de bouteille aplatis. J’ai été voir l’expo de Julio Leparc que j’ai trouvée passionnante.
J’aime aussi Riopelle, Joan Mitchell, Monet, Patrick Taberna photographe, et aussi des sculpteurs.
Je ne suis pas influencée par aucun d’entre eux mais qu’est-ce que c’est stimulant de voir le travail des autres. Le travail d’artiste peintre est pour ma part un travail solitaire, j’ai besoin d’isolement pour travailler, m’abstraire de l’extérieur.  Les autres artistes me donnent surtout du courage pour continuer..

Qu'est ce qui en dehors des arts visuels fait évoluer votre travail ?
What outside of visual art informs your practice ?


Le travail que nous faisons avec mon mari. Cela me permet de travailler le métal, le verre sur différents projets artistiques de sculpture ou liés à l’architecture et au design. Nous réalisons des pièces sur de grands formats, explorons de nouveaux matériaux et d’autres applications, et possibilités liées à mon travail de peintre. Cela me permet aussi de travailler la notion d’espace.
Même si je trouve que ce n’est pas vraiment grâce aux inspirations extérieures que l’on fait évoluer son travail mais en s’isolant du monde extérieur au contraire. Je dirais que cette autre activité m’apporte des possibilités d’applications assez larges, m’ouvre des perspectives d’explorations des matériaux mais l’inspiration de base, c’est la peinture. 




Comment souhaitez-vous que le public recoive votre travail ? 
How would you like people to engage with your work ?

D’une manière sensible, c’est çà le plus touchant, lorsque les gens regardent une toile et ont les yeux qui brillent, d’autres vont voir des choses figuratives dans des tableaux purement abstraits, quelque soit l'appropriation qui peut être faite par le public, l’essentiel c’est de ne pas laisser indifférent. Je suis aussi sensible à la réaction des enfants et des adolescents, ils ont moins de freins, d’aprioris.

Qu'est ce qui vous passionne actuellement ?
Have you seen anything recently that has made an impression ?


L’inconnu. Je veux dire la découverte, l’expérimentation artistique.

Dans quel sens selon vous doit évoluer l'art abstrait ?
In your opinion, how should be the future abstract art evolution ?


L’art abstrait ne doit pas évoluer, c’est plutôt notre regard sur l'art abstrait qui aurait besoin d’évoluer vers plus de vérité, d objectivité sur le contenu plus que la forme. Certains de nos prédécesseurs étaient plus pertinents que des artistes abstraits actuels. Ils traversent les époques. Au contraire l’art abstrait doit rester tel qu’il est même si je pense que l’art pictural doit être relégué au même plan que l’art vidéo et autres outils technologiques dits ‘tendances’ ou ‘innovants’. Une peinture peut parfois toucher de manière plus sensible le regardeur qu’une vidéo.

Je pense que l’art c’est avant tout la liberté d’expression. Il faut privilégier le résultat plutôt que la technique. Je pense aussi qu’il faut supprimer les frontières entre sculpture et peinture,

Pour ‘certains travaux’, il y a des pièces qui par leur technique sont apparentées à la sculpture et par leur rendu sont en 2D donc plutôt apparentées à une peinture, l’art c’est avant tout la liberté et notamment l’art abstrait qui est sans figure, sans limites. C’est un art plus libre que les autres. Alors pourquoi pas aussi certaines pièces abstraites n’auraient pas de catégories, ni sculpture, ni peinture.

Je trouve qu’il ne faut pas privilégier l’apparence, la tendance, la technique innovante au prix du contenu.

L’art doit avant tout nous toucher, peut importe que ce soit fait avec des masses sculptées, une vidéo ou de la peinture. Il faut rester humble je pense. Des nouveaux médiums sont à explorer dans l’art abstrait comme le font beaucoup d artistes, l’important c’est la sensibilité avec laquelle l’artiste utilise le média.