Follow by Email

lundi 21 mai 2012

Leslie Greene - Peintre


Pouvez-vous décrire brièvement votre travail ? 

Mon travail récent tend à être un processus pour laisser quelque chose advenir plutôt que d'essayer de faire quelque chose en particulier. Bien sûr, je compose et résous les problèmes une fois que les mouvements improvisés commencent. Le geste spontané aide à ouvrir le chemin, cependant il est plus souvent plus juste avec une sorte de préparation pour être "ici et maintenant" dans mon atelier avec mes toiles. Développer un sens de la présence crée une réponse entre action et  discernement pour ce qui s'est passé. Je suis attirée par le mystère, celui de se laisser aller dans l'obscurité, tout en maîtrisant mes capacités avec les matériaux. Il y a une correspondance entre synapses nerveux et connaissance.

Can you briefly describe what you do ?

My recent work is about allowing something to happen more than trying to do make something specific. Of course there is often a fair amount of composing and problem solving once the improvised movements begin. Spontaneous movement helps open up a way and yet it is most often more interesting with some sort of preparation to be present in my studio with my paintings. Developing a sense of presence creates a response towards an action and discernment for what has happened. I am drawn to mystery, which is letting oneself operate in the dark, while also mastering ones capacities with the materials. It is a correspondance of nerve-endings with knowledge. 
Qu'est-ce qui vous motive pour créer ?

Je veux voir ce qui va arriver.
Mon atelier est une espace unique où je peux éprouver toute une gamme de sentiments, d'idées, d'actions comme dans aucune autre circonstance.
C'est l'endroit où je peux être libre.

What drives you to make work ?

I want to see what will happen.
My studio is a unique space where I can experience a full spectrum of feelings, thought, actions as in no other place.
It’s where I can be free.


Pouvez-vous nous parler de votre pratique au jour le jour ?

J'ai deux espaces différents où je travaille. Mes aquarelles sont faites à la maison sur une grande table près de la fenêtre où je peux voir le canal de Saint-Martin. J'ai commencé à travailler ici quand je me suis blessé au genou, je ne pouvais ni monter ni descendre les escaliers, alors j'ai pensé à la façon de travailler à la maison. Maintenant, je travaille à la maison quand il fait trop chaud ou trop froid dans mon studio à Ivry. Faire des aquarelles est ludique et immédiat et elles sont souvent finis en une fois.
Mes toiles, les acryliques plus grandes, sont faites dans mon atelier à Ivry. Je travaille la plupart du temps à des heures irrégulières, après l’obligation prise pendant des années, d'être une bonne mère. Souvent, j’y viens à vélo et je pense à ce qui se passe dans mon atelier sur le chemin. J'ai des rituels comme prendre un café dans un bar particulier et il me plaît de rêver et de prendre des notes. Une fois que j’ai mélangé un peu de couleurs que j’ai  trouvé une bonne station de  radio, je vais commencer ma toile, tendue sur une planche pour que je puisse la travailler horizontalement ou verticalement. Je vais pour faire quelque chose, puis je me rassieds, je regarde, je vois ce qui est là. Qu'est-ce que cela appelle. Si rien ne se passe, j'attends. Le meilleur travail arrive souvent quand je suis en mesure d'attendre, tout simplement m'asseoir là-bas, ou bidouiller quelque chose jusqu'à ce que se soit le bon moment pour peindre. Souvent, je suis impulsive ou impatiente et alors je dois tout recommencer. Sauver une peinture est un équilibre délicat entre la suffocation et dévoiler la raison pour laquelle vous avez commencé la peinture.

Can you tell me something of your day-to-day practices ?

I have two different spaces where I work. My watercolors are made at home on a large table near the window where I can see the canal st. martin. I started working here when i hurt my knee and couldn't go up and down stairs, so I figured out how to work at home. Now I work at home when its too hot or cold in my studio in Ivry . . The  watercolors are playful, immediate and often are finished in one swoop.
My larger acrylic canvases are made at my studio in Ivry. I work most days at irregular hours, after years under the regime of being a parent. Often I ride my bike part of the way and think about whats going on in my studio on the way. I have rituals like having a coffee at a particular cafe and there I like to daydream and take notes. Once I mix up some colors and find a good station on the radio I’ll approach my canvas, stretched on a board so I can work horizontally or vertically. I’ll do something,then I sit back and look and see what is there. What it calls for. If nothing is happening I wait. The best work  often happens when I’m able to wait, just sit there, or fumble about until it's the right time to paint. Often I'm impulsive or impatient and then I'll need to start over. Rescuing paintings is a delicate balance between suffocating or revealing the reason you started the painting.

Depuis quand travaillez-vous de cette manière? 
10 ans

How long have you been working in that way ? 
10 years

Quels sont les artistes qui vous ont le plus influencés ?

Mon travail et les influences ont changé et évolué comme je vivais ma vie et je suis passée par différentes phases. Je dirai la même chose pour les artistes qui m'ont influencée. Plus jeune, j'ai été impressionnée par Georgia O'Keefe, la période rose et bleue de Picasso et ma mère, qui est une artiste. Plus tard, c’était Clemente, Jennifer Bartlett, Frieda Kahlo, Ross Bleckner, Louisa Chase, Roberto Juarez, Moyra Davies, et plus récemment des artistes comme Joan Mitchell, Dan Christensen, Joanna Greenbaum, Charlene Von Heyl, Martin Reyna et Jérôme Boutterin. Tant d’artistes ont éclairé mon travail, il est impossible de les nommés tous.
Les deux livres que je lis souvent dans mon atelier sont « La pratique quotidienne de la peinture », écrit par Gérard Richter et « La destruction du père » de Louise Bourgeois. Les conversations avec mes amis artistes sont également très influentes et constructives.

Which artists have had the greatest affect on your work ?

My artwork and influences have changed and evolved as I live my life and pass through different phases. I would say the same is true for the artists who have influenced me. Earlier on I was impacted by Georgia O’keefe, Picasso’s rose and blue period and my mother, who is an artist. Later it was Clemente, Jennifer Bartlett, Frieda Kahlo, Ross  Bleckner, Louisa Chase, Roberto Juarez, Moyra Davies, and more recently artists like Joan Mitchell, Dan Christensen, Joanna Greenbaum, Charlene Von Heyl, Martin Reyna and Jérôme Boutterin. So many artists inform my work it’s impossible to say who they all are.
The two books I often refer to in my studio are‘The daily practice of painting’ written by Gerard Richter  and ‘Destruction fo the father’ by Louise Bourgeois. Conversations with my artist friends are also very influential and constructive.


Qu'est ce qui en dehors des arts visuels fait évoluer votre travail ?

Tout ce que je vis semble y contribuer d'une certaine manière depuis la météo à mes rêves. Nous vivons des vies hyper-stimulées qu’il m’est difficile de dire d'où viennent mes influences.

What outside of visual art informs your practice ?

Everything I live seems to contribute in some way from the weather to my dreams. We live such hyper-stimulated lives that its hard for me to tell where things come from.

Comment souhaitez-vous que le public reçoive votre travail ?

Je voudrais que les spectateurs regardent  et «ressentent» mes peintures, puisque la sensation a participé à leur création. Si cela ouvre des souvenirs et leur imagination, je pense que ce serait fantastique.


How would you like people to engage with your work ?

I would like viewers to both look and ‘sense’ my paintings, since sensation has informed their making. If it opens memories and their imagination I think that'd be fantastic.

Qu'est ce qui vous passionne actuellement ?

J'ai vu une exposition de Blinky Palermo au Bard College qui était incroyablement élègante et belle, avec un minimum d'éléments. J'ai participé récemment à une exposition de groupe avec 21 artistes, principalement des femmes, appelées «Moveable Feast»  (Fête Mouvante) organisée par Erin Lawlor et il y avait là beaucoup de travaux dynamiques qui m'ont impressionnés.

Have you seen anything recently that has made an impression ?

I saw a Blinky Palermo show at Bard College that was unbelievable elegant and beautiful with a minimum of elements. I was recently in a group show with 21 artists, primarily women, called ‘Moveable Feast’ curated by Erin Lawlor and there was a lot of vibrant work there that impressed me.

Dans quel sens selon vous doit évoluer l'art abstrait ?

Je n'ai pas d’opinion particulière sur la manière dont il doit se développer. J'aime voir l'art qui invente vraiment et joue avec nos capacités. Comme le monde se globalise et que les cultures, à la fois, convergent et se polarisent, il y aura des travaux intéressants forgés à partir de ce mouvement inévitable.


In your opinion, how should be the future abstract art evolution ?

I don't have a particular opinion of how it should develop. I like to see art that really invents and plays with our capacities. As the world globalises and cultures both converge  and polarise there will be interesting work forged from this inevitable movement.