Follow by Email

mardi 8 mai 2012

Ex-Positions à voir

vue de l'exposition " Talking to..."
courtesy Galerie ParisCONCRET
Après l'exposition au titre sybillin et équin  : "Talking to the paint horse" (parler peinture à un cheval) de Hernan Ardila Delgado, Henk Delabie, Mark Wethli chez ParisCONCRET, galerie tenue par Anna et Richard van der Aa ( élu nouveau membre du comité des Réalités Nouvelles), voici l'exposition au titre mystique et moins beuyssien "The Rosy Crucifixion" de Amarie Bergman dont le vernissage aura lieu le 12 mai à partir de 17 h.


Un carton qui rappelle Erik Satie



Jusqu’au 9 juin 2012 mercredi au samedi 14h/18h
5 rue des Immeubles Industriels 75011 PARIS
M° Nation 1,2,6,9 RER A

La galerie LAHUMIERE présente les sculptures de Gottfried Honegger, 95 ans qui cherche à s'intégrer harmonieusement  dans l'architecture urbaine et l'environnement, décrivant son travail, il déclare : « J’essaye aujourd’hui d’intégrer l’art au mur et à l’architecture avec le relief ouvert et non encadré. Simplement pour que nous retrouvions l’œuvre d’art totale, comme pendant la période gothique. Une vue globale du monde. Pour moi, il s’agit de rendre visible l’environnement artificiel dans lequel nous vivons.
L’architecture, l’architecture intérieure, la mode, la nourriture etc., doivent être une entité. Pourtant il ne nous faut pas abandonner la diversité visuelle de nos mœurs et de nos habitudes. Je ne cherche pas un style, parce que ce dont nous avons besoin est une culture de la beauté, de la diversité, de la vérité et de l’holisme.»

courtesy Galerie Lahumière


Du 12 mai au 7 juillet 2012 17, rue du Parc Royal F-75003 Paris 

La Galerie Vidal-Saint Phalle présente une exposition Albert Rafols-Casamada(1923-2009) et Antoni Ros Blasco(1950).

Ralos Casamada
Courtesy Galerie Vidal-St Phalle
Peintre et poète catalan, l'oeuvre de Rafols-Casamada fut largement montré dans les années 90 en Espagne et ailleurs, même s'il fut moins célébré que son compatriote Antoni Tapiès. Son oeuvre fonctionne par recouvrement successif d'une touche croisée construisant des espaces nimbées de brouillard, où traversent une lumière évanescente et floue. 

Né également en Catalogne, Antoni Ros Blasco est parisien depuis les années 70. Il a souvent exposé ses oeuvres puissantes et sombres construites autour du noir et de la notion de condensation au Salon des Réalités Nouvelles.

Ros Blasco
Courtesy galerie Vidal-St Phalle
La confrontation des deux peintres donnent à sa peinture un terrible sentiment de la chute et de la mémoire dans l'Ex-position en ces temps de faillite catalane(BB-) et boursière espagnole qui n'est pas sans évoquer Gainsbourg : 


Ex-fan de Barcelone
Des ramblas, de Picasso
La crise à consommer
Tout ton crédit.
Où est l’ombre de Broto,
De Barcelo, de Badiola,
 
De Grau ou de Sicilia
Séparés Sevilla et 
Guinovart 
et Navarro et Eva Lootz 
Ex-fan de la movida
 
Pepi, Caixa et Bom 
Les banques du quartier 
sont en faillite. 
Ex-fan de Madrid 
Où sont tes années folles
 
Que sont devenues 
Toutes tes idoles ? 
Disparus Saura, Guerrero, 
 
Rafols Casamada, Chillida 
Idem Tapiés, Munoz,
Oteiza
 
Diaz Fuentes 
Toledo, Miro… 
Disparus Saura, Guerrero, 
 
Rafols Casamada, etc…